ARCHIVES
 
> Avril 2017
> Mars 2017
> Février 2017
> Janvier 2017
> Décembre 2016
> Novembre 2016
> Octobre 2016
> Septembre 2016
> Juillet 2016
> Juin 2016
> Mai 2016
> Avril 2016
> Mars 2016
> Février 2016
> Janvier 2016
> Décembre 2015
> Novembre 2015
> Octobre 2015
> Septembre 2015
> Août 2015
> Juillet 2015
> Juin 2015
> Mai 2015
> Avril 2015
> Mars 2015
> Février 2015
> Janvier 2015
> Décembre 2014
> Novembre 2014
> Octobre 2014
> Juillet 2014
> Juin 2014
> Mai 2014
> Avril 2014
> Mars 2014
> Février 2014
> Janvier 2014
> Décembre 2013
> Novembre 2013
> Octobre 2013
> Septembre 2013
> Août 2013
> Juillet 2013
> Juin 2013
> Mai 2013
> Avril 2013
> Mars 2013
> Février 2013
> Janvier 2013
> Décembre 2012
> Novembre 2012
> Septembre 2012
> Août 2012
> Juillet 2012
> Juin 2012
> Mai 2012
> Avril 2012
> Mars 2012
> Février 2012
> Janvier 2012
> Décembre 2011
> Novembre 2011
> Octobre 2011
> Septembre 2011
> Août 2011
> Juillet 2011
> Juin 2011
> Mai 2011
> Avril 2011
> Mars 2011
> Février 2011
> Janvier 2011
> Décembre 2010
> Novembre 2010
> Octobre 2010
> Septembre 2010
> Août 2010
> Juillet 2010
> Juin 2010
> Mai 2010
> Mars 2010
> Février 2010
> Janvier 2010
> Décembre 2009
> Novembre 2009
> Octobre 2009
> Septembre 2009
> Juillet 2009
> Juin 2009
> Mai 2009
> Avril 2009
> Mars 2009
> Février 2009
> Janvier 2009
> Décembre 2008
> Novembre 2008
> Octobre 2008
> Septembre 2008
> Juillet 2008
> Juin 2008
> Mai 2008
> Avril 2008
> Mars 2008
> Février 2008
> Janvier 2008
> Décembre 2007
> Novembre 2007
   
  ACCÈS LICENCIÉS
 
 
 
 
 
USOM Athlétisme
Stade Pierre Lafond
1 Rue de Büddenstedt - 14120 MONDEVILLE
Tél / Rép / Fax : 02.31.84.45.31

Accueil >Actualités   
  ACTUALITES
Loïc Letellier gonfle son capital confiance
7 avril 2011
Loïc Letellier (801) a remporté pour la 3e fois consécutive le 10km de Bayeux devant Olivier Galon (802). Une bonne manière de se rassurer après sa blessure. / Erwan Seurin (Ouest-France)

Foulées de Bayeux. En remportant pour la 3e fois consécutive le 10km de Bayeux, Loïc Letellier a retrouvé de la confiance après sa grosse blessure. Sur le semi-marathon, El Medouly s'est découvert un nouveau talent.
Pour Loïc Letellier, le 10 km de Bayeux avait valeur de test. Victime, en début d'année, d'une fracture de fatigue qui l'a éloigné du macadam durant près de 8 semaines, l'homme fort de l'entente Mondeville-Hérouville voulait, non sans appréhension, savoir où il en était de sa condition physique. « Je suis content d'être au départ déjà, savourait Letellier. En venant à Bayeux, je ne savais vraiment pas où j'en étais par rapport à l'année dernière notamment puisque les conditions étaient bien différentes »

Quoi qu'il en soit, Letellier n'avait pas le temps de tergiverser car la course, comme à son habitude sur ce genre de distance, partait sur un rythme diabolique. Galon, coéquipier de Letellier au sein de l'entente, dictait le tempo. Seul le Sottevillais Oubassour parvenait à suivre la cadence. Le Caennais Leprovost et Barreau étaient déjà trop loin.

Au 5e km, Letellier accélérait. Galon, proche de l'asphyxie, tenait bon. Pas pour longtemps, car Letellier remettait ça au 8e km et filait vers le graal. « Loïc est plus à l'aise que moi et je sors d'une grosse semaine après Alençon-Médavy », expliquait Galon. « Je suis content de mes sensations et surtout je me suis énormément rassuré », concluait Letellier. L'essentiel est assuré.

El Medouly se découvre

Vainqueur l'année dernière du semi-marathon, Benoit Holzerny se voyait bien répéter la performance. Mais la concurrence était plus rude cette année. L'Ougandais Ruto était là pour jouer les perturbateurs. Tout comme le Burundais Manirakiza. « Je savais que la mission serait plus délicate mais je voulais absolument m'accrocher au bon wagon », expliquait Holzerny. Il n'en fut rien puisque dès la borne 5, Holzerny laissait filer Ruto, Manirakiza et le surprenant Franco-Marocain El Medouly, peu connu sur ce genre de distance.

« Je devais m'aligner sur le 10km mais j'ai voulu m'essayer au semi », rapportait El Medouly, militaire à la légion étrangère. Au 13e km, El Medouly était le seul à pouvoir suivre Ruto. Mieux, le légionnaire laissait sur place Ruto pour l'emporter à la surprise générale. « J'avais vraiment de bonnes jambes et j'ai bien géré ma course », analysait le vainqueur. Bref, un pari osé... mais gagnant.

10 km. Hommes : 1. Loïc Letellier (EA Mondeville Hérouville) 29'45''; 2. Galon (EAMH) 29'50''; 3. Oubassour (Sotteville Stade) 3'52''; 4. Leprovost (Caen AC) 31'20''; 5. Barreau (Free Run 72) 32'16''; 6. Morin (Pacé en Courant) ; 7. Lemière (Non licencié) ; 8. Salmi (Sotteville Stade) ; 9. Digeon (EAMH) ; 10. Théophile (Vendôme Athlétisme). Femmes : 1. Snejana Ivanova (RUS) 37'11''; 2. Hamel (NL) 38'31''; 3. Pichon (CAC) 39'03''; 4. Oelkers (PSA Peugeot); 5.Cottin (CL Colombelles).

Semi-marathon. Hommes : 1. Saïd El Medouly (Athleg Provence) 1h06'29''; 2. Ruto (OUG) 1h06'49''; 3. Holzerny (Free Run 72) 1h07'29''; 4. Marchuk (UKR) 1h08'13''; 5. Mehir (Sud Manche Athlé) 1h08'36''; 6. Bottereau (Bayard Argentan) ; 7. Porée (CL Colombelles) ; 8. Hubner (CLC) ; 9. Saoul (EAMH) ; 10. Gosselin (USM Vire). Femmes : 1. Daria Furkalo (RUS) 1h18'23''; 2. Serbouti (NL) 1h20'47''; 3. Olenieva (UKR) 1h26'11''; 4. Houitte (Pacé en Courant) ; 5. Vivien (NL).

 Ouest-France  
 
 
Télécharger Acrobat Reader