ARCHIVES
 
> Octobre 2017
> Septembre 2017
> Août 2017
> Juillet 2017
> Juin 2017
> Mai 2017
> Avril 2017
> Mars 2017
> Février 2017
> Janvier 2017
> Décembre 2016
> Novembre 2016
> Octobre 2016
> Septembre 2016
> Juillet 2016
> Juin 2016
> Mai 2016
> Avril 2016
> Mars 2016
> Février 2016
> Janvier 2016
> Décembre 2015
> Novembre 2015
> Octobre 2015
> Septembre 2015
> Août 2015
> Juillet 2015
> Juin 2015
> Mai 2015
> Avril 2015
> Mars 2015
> Février 2015
> Janvier 2015
> Décembre 2014
> Novembre 2014
> Octobre 2014
> Juillet 2014
> Juin 2014
> Mai 2014
> Avril 2014
> Mars 2014
> Février 2014
> Janvier 2014
> Décembre 2013
> Novembre 2013
> Octobre 2013
> Septembre 2013
> Août 2013
> Juillet 2013
> Juin 2013
> Mai 2013
> Avril 2013
> Mars 2013
> Février 2013
> Janvier 2013
> Décembre 2012
> Novembre 2012
> Septembre 2012
> Août 2012
> Juillet 2012
> Juin 2012
> Mai 2012
> Avril 2012
> Mars 2012
> Février 2012
> Janvier 2012
> Décembre 2011
> Novembre 2011
> Octobre 2011
> Septembre 2011
> Août 2011
> Juillet 2011
> Juin 2011
> Mai 2011
> Avril 2011
> Mars 2011
> Février 2011
> Janvier 2011
> Décembre 2010
> Novembre 2010
> Octobre 2010
> Septembre 2010
> Août 2010
> Juillet 2010
> Juin 2010
> Mai 2010
> Mars 2010
> Février 2010
> Janvier 2010
> Décembre 2009
> Novembre 2009
> Octobre 2009
> Septembre 2009
> Juillet 2009
> Juin 2009
> Mai 2009
> Avril 2009
> Mars 2009
> Février 2009
> Janvier 2009
> Décembre 2008
> Novembre 2008
> Octobre 2008
> Septembre 2008
> Juillet 2008
> Juin 2008
> Mai 2008
> Avril 2008
> Mars 2008
> Février 2008
> Janvier 2008
> Décembre 2007
   
  ACCÈS LICENCIÉS
 
 
 
 
 
USOM Athlétisme
Stade Pierre Lafond
1 Rue de Büddenstedt - 14120 MONDEVILLE
Tél / Rép / Fax : 02.31.84.45.31

Accueil >Actualités   
  ACTUALITES
Adrien CLEMENCEAU : Champion de France Elites du 400m haies
15 juillet 2014
Championnat de France Élite, à Reims. En 2011, le Calvadosien décrochait le titre national et une superbe 4e place au championnat d'Europe, en 49''70 en 2012 . Aujourd'hui, il rêve de retrouver sa couronne sur 400 m haies.

C'était le 29 juin 2012, à Helsinki. Maillot de l'équipe de France sur les épaules, Adrien Clémenceau avait avalé les haies et son tour de piste en 49''70. Record personnel et quatrième place de ces championnats d'Europe à la clé. C'était quelques jours après son titre national, quelques jours avant le meeting de Saint-Denis.

« Ça me paraît vraiment loin », avoue aujourd'hui Adrien Clémenceau, qui avait bouclé sa course en 49''81 sur le tartan du Stade de France. Le hurdler de l'EA Mondeville-Hérouville n'est plus jamais redescendu sous la barre des 50 secondes depuis. La faute, d'abord, à une aponévrosite plantaire qui a compromis presque toute sa saison 2013. Puis, à deux déchirures au mollet, cet hiver. « Je me disais il y a peu de temps que j'ai été champion de France à 23 ans, 4e des Europe à 24 ans, énumère le Normand. Aujourd'hui j'en ai 26 et je n'ai rien fait entre les deux. Le temps passe vite en athlétisme... »

C'est vrai, en l'espace de quelques mois, le paysage du 400 m français a totalement changé. De nouveaux visages sont arrivés, celui d'Adrien Clémenceau a quasiment disparu des radars... Il n'a refait surface qu'au printemps, avec une course en 50''76 au deuxième tour des interclubs. Prometteur, à défaut d'être transcendant. « Je fais aujourd'hui pas mal de petites erreurs que je ne faisais pas avant », justifie le hurdler, qui a encore eu du mal à faire descendre son chrono depuis.

« Je me suis transformé »

La semaine dernière, il a tout même grappillé quelques précieux centièmes pour réussir 50''45 à Chambéry. De quoi lui redonner le sourire, d'autant Yoann Decimus et Mickaël François, le champion de France en titre et son dauphin, sont tous deux blessés et forfaits pour Reims. Reste Stéphane Yato, 50''26 cette saison, mais l'espoir d'un fabuleux come back est permis. « C'est vraiment très ouvert et il y a un gros coup à jouer, reconnaît Adrien Clémenceau. Je n'ai pas encore fait de gros chronos, mais tout va bien au niveau physique et mental. J'ai envie de regoûter au haut niveau et à un podium. Un titre me relancerait complètement. »

A Lyon, où il s'entraîne toute l'année, le Calvadosien a travaillé dur pour se donner les moyens de rêver. Il y croit et ne s'en cache pas : « Je me connais, je sais que je suis sur la bonne voie. Et je repense souvent à cette année 2012 en me disant que je n'étais jamais passé sous la barre des 50 secondes avant d'aller à Helsinki. J'étais arrivé aux France dans le brouillard et je me suis transformé là-bas. Après, j'étais un autre athlète. » Un garçon transcendé par les grands événements et capable de sortir la bonne course au bon moment.

Adrien Clémenceau espère redevenir ce hurdler et reprendre sa course en avant, dès aujourd'hui en série (14 h 50) et demain en finale (15 h 45). Avec le titre en tête, mais le chrono également. « Évidemment, je pense aux deux, mais je ne me mets pas la pression parce que je reviens de loin. »

Jeudi, après sa séance matinale, son entraîneur lui a témoigné toute sa confiance : « Il m'a dit : je n'ai plus de conseils à te donner, tu es bien, à toi de jouer. Pour qu'il me dise ça, c'est que je suis prêt », sourit celui qui fut champion de France en 2012 et qui rêve de retrouver sa couronne, deux ans après...  article ouest-France

Les autres résultats :

2 places de finalistes avec Maéva DANOIS sur 3000m steeple 5è en 10'17 et Aurore GUERIN sur 5000m 5è en 16'36. Ces 2 jeunes femmes bouclent une saison avec le devoir bien accompli. Maéva a obtenu le titre de championne de France espoir et record de France espoir de la discipline. Le podium se sera pour plus tard...Félicitations à Thierry LEROUX qui l'entraine depuis de nombreuses années.

Pour Aurore, elle a explosé tous ses records et a pris une belle 8è place aux championnats de France de cross. Le coach Loic LETELLIER peut être fiers de son athlète.

Haifa TARCHOUN faisait figure de prétendante au podium sur le 1500m après ses 2'02'97 sur 800m (5è performance au bilan). Mais elle termine 10è en 4'27'76 alors qu'elle avait courru seule en 4'16 ! Peut-être un manque de fraicheur en cette fin de saison mais elle aussi aura battu tous ses records. Athlète suivit par Meftah SWAIEH et son coach tunisien.

Bastien ANYLA avait envie de bien faire après sa 4è place de 2013 sur 200m et après sa déception d'Albi sur 100 et 200m il y a une semaine. Malheureusement pas de miracle au couloir 2 : 21'74. Pour accéder à la finale, il fallait avoir courru sous les 21'08 cette saison. La place est donc logique.

Maintenant place aux cadets / juniors à valence du 18 au 20 juillet...

Tous les résultats  ici

 
 
Télécharger Acrobat Reader